Derniers sujets
» Nomade's Land
Lun 6 Juin - 0:46 par Diane d'Esposito

» Les citoyens de la cité
Sam 21 Nov - 14:05 par Diane d'Esposito

» Les nomades des ruines
Sam 21 Nov - 13:56 par Diane d'Esposito

» Les parias des bas fonds
Sam 21 Nov - 13:51 par Diane d'Esposito

» Listing besoins orgas
Ven 20 Nov - 20:04 par Diane d'Esposito

» Projet de mass larp
Ven 20 Nov - 20:02 par Diane d'Esposito

» Projet de jeu de rôle grandeur nature
Ven 20 Nov - 19:57 par Diane d'Esposito

» Hallus au Labo
Ven 20 Nov - 19:29 par Diane d'Esposito

» Du bordel chez Andro-Plaisir
Ven 20 Nov - 19:28 par Diane d'Esposito

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 30 Juil - 12:49
Sondage

Les nomades des ruines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les nomades des ruines

Message par Diane d'Esposito le Sam 21 Nov - 13:56

Le monde extérieur est hostile, de par son climat aux températures extrêmes, aux agents fortement mutagènes qui envahissent l'air, et aux différentes espèces qui y vivent.

Outre la faune et flore locale très variable, on distingue 3 espèces distinctes :

La civilisation des Excavateurs




Les excavateurs sont les descendants d’anciens humains biologiques restées sur terre et ayant muté avec la faune locale. C’est devenu une espèce typique qui a évolué naturellement à Corpus Genesis. Leur organisme mutant est très bien intégré à leur environnement depuis plus de 2000 ans. Leur espérance de vie est cependant faible, 15 ans pour les mâles, 20 ans pour les femelles. Mais les excavateurs se prônent “la race naturelle nouvelle de la planète” ayant su s’adapter naturellement a son environnement. De nature animiste pour beaucoup, ils connaissent tout de la faune et la flore locale. Ils chassent, pêchent et cueillent, et ont aussi beaucoup appris des technologies qui les entourent. Ils savent déjouer les forces technologues de la cité lorsque ces dernière empiètent sur leur territoire, en causant des pannes matérielles avec des brouilleurs et peuvent démanteler un véhicule avant blindé en moins de trente minutes, notamment grâce à l’aide d’une autre espèce; “Les Chasseurs”, ces créatures robotiques. Les chasseurs et les excavateurs forment une sorte d’équilibre en surface : les chasseurs sont très bons pour parcourir sans se fatiguer des longues distances sans s’alimenter, et les Excavateurs savent les aider à survivre, notamment en leur aidant sur leur infime partie biologique : leur système neuronal et la source énergétique biologique qui la nourrit, un coeur.

Les excavateurs fonctionnent par clans, de 15  à 25  individus en moyenne. Les clans se font parfois la guerre car ils ne prient pas les mêmes Dieux, et n’ont donc pas les mêmes philosophies. Les excavateurs les plus redoutés sont les adorateurs des Deachers, ces êtres mystérieux, qui ont un pouvoir de mutation en temps réel inégalable, et une source énergétique inépuisable dont personne n’a encore percé le mystère. Personne ne sait ce qu’ils veulent ni ce qu’ils font, leur existence même est une question laissée sans réponse. En tout cas tant que personne ne les approche ils ne sont pas spécifiquement hostiles. Le vrai fléau c’est qu’ils font muter tout ce qu’ils touchent : flore, faune, minéraux et métaux.... Ce qui déstabilise l’écosystème de manière catastrophique.


La civilisation Chasseurs




Ce sont des êtres presque uniquement composés d’éléments electro-mécaniques, mais possèdent des vestiges organiques dans leur anatomie (tissuscérébraux et moelle épinière). Ils agissent en groupe et sont à l'affût des
troupes d’exploration qui circulent dans le désert. Ils les traquent pour démanteler tout leur matériel afin d’avoir des ressources matérielles pour se dupliquer en plus grand nombre. Ils fréquentent les excavateurs et s’échangent des services : les excavateurs sont très bons pour les réparer et les améliorer.En échange, les chasseurs partent à la chasse et leur apportent pas mal de matériel et de ressources.

Ils se nourrissent très peu mais ont tout de même besoin d’eau et de nutriments. Les chasseurs aimeraient pénétrer dans CG car c’est une mine d’or pour eux, et certains ont réussi à obtenir par trafic, nombre d'androïdes
provenant de la cité de GC pour les reprogrammer afin qu’ils servent leur groupe. Certains sont apparus suite a des rebuts de Deachers ayant muté en de plus petites entités, d’autres sont des anciens Droïds ayant été fusionnées avec
des Deachers ayant par la suite évolué différemment. En revanche leur organisme est trop pauvre en ADN pour leur permettre de muter ou de changer de forme comme les Deachers.

La civilisation déviants


Les lois de la Cité diffèrent entre les humains biologiques et les humains de synthèse. Lorsqu’un humain de synthèse commet une action ou possède un comportement jugé comme étant une faute grave, son statut passe en “Déviant” et les lois de la Cité lui offre plusieurs options : offrir son organisme à la science, être recyclé (engrais, incinération…) ou être éjecté de la cité par bannissement.

Les déviants qui choisissent d’être bannis sont largués par drone aléatoirement dans des zones très éloignées de la Cité, vers les montagnes où nombre de tempêtes acides et climats hostiles augmentent leur chances de mourir dans l’heure. Les déviants sont donc d’anciens humains de synthèse qui ont été lâchés dans la nature par bannissement.
Avec les années, des communautés de survivants se sont rassemblées dans les montagnes pour former des groupes de recherche dans le but de trouver des solutions à leur conditionnement. Les groupes de déviants survivants sont répartis dans des lieux de type bunker ou tentes nomades opérationnelles régulièrement en mouvement. Les groupes sont très petits et dispersés pour ne pas se faire prendre tous en même temps. Les chiffres varient entre 3 et 8 maximum.

Avec l’expérience, les déviants ont su intercepter les nouveaux larguages de déviants bannis de la Cité et tentent de sauver les nouveaux survivants lâchés sur zone par les drones de CG. L’objectif des déviants est de tenter de survivre en faisant des expériences sur leur organisme dans le but de s’adapter aux conditions atmosphériques et climatiques qui régissent en surface. Certains ne souhaitent pas passer le pas vers les mutations ADN et préfèrent s’équiper de combinaisons protectrices, mais leur port est très contraignant et bien souvent les avaries techniques les exposent au danger. Les déviants se retrouvent souvent porteurs de maladies ou dans des états très mutagènes… Leurs choix de transition vers un état stable peuvent être déterminant pour leur avenir. Les déviants ne sont donc pas des groupes très soudés, certains sombrent dans la folie, certains meurent par des expériences ratées ou d’autres attrapent des maladies contagieuses… C’est la race la plus souffrante et instable de tous les archétypes de Corpus Genesis.




[ à suivre... ]
avatar
Diane d'Esposito
Admin

Messages : 223
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://www.corpusgenesis.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum