Derniers sujets
» Nomade's Land
Lun 6 Juin - 0:46 par Diane d'Esposito

» Les citoyens de la cité
Sam 21 Nov - 14:05 par Diane d'Esposito

» Les nomades des ruines
Sam 21 Nov - 13:56 par Diane d'Esposito

» Les parias des bas fonds
Sam 21 Nov - 13:51 par Diane d'Esposito

» Listing besoins orgas
Ven 20 Nov - 20:04 par Diane d'Esposito

» Projet de mass larp
Ven 20 Nov - 20:02 par Diane d'Esposito

» Projet de jeu de rôle grandeur nature
Ven 20 Nov - 19:57 par Diane d'Esposito

» Hallus au Labo
Ven 20 Nov - 19:29 par Diane d'Esposito

» Du bordel chez Andro-Plaisir
Ven 20 Nov - 19:28 par Diane d'Esposito

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 30 Juil - 12:49
Sondage

Situation du monde de CG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Situation du monde de CG

Message par Diane d'Esposito le Sam 26 Juil - 23:26

La population humaine de CG vit en souterrain depuis 2500 ans et a du s'adapter pour subsister et assurer la survie des générations futures. L'énergie solaire qu'elle produit vient des capteurs d'énergie electro magnétique placés dans le sol terrestre pour se canaliser dans l'arche géante au cœur de la cité. Un ciel artificiel a été produit pour simuler la vie en extérieur et depuis ces 1900 dernières années de grandes avancées technologiques permettent la la population de vivre décemment.

Les quartiers phares du centre de CG sont disposés en étoile sur une superficie de près de 1200km2 sachant que le territoire humain souterrain s'étend sur plus de 10 000 000km2 et sont traversés du nord ouest au sud est par un lac artificiel d'eau douce tout en longueur aux allures de fleuve. Au centre, une grande forêt entourée de champs de cultures abrite des espèces d'animaux et des variétés d'arbres, de fleurs et de plantes naturelles. Il n'est pas possible pour les habitants d'y pénétrer pour des raisons de préservation de l'écosystème. Il ne leur est pas possible non plus d'entrer en contact direct avec l'eau du fleuve pour des raisons sanitaires. Des canaux qui distribuent l'eau sont reliés à des  pompes qui alimentent les quartiers. L'énergie de l'arche alimente la cité en électricité et en lumière naturelle.

Disposition des quartiers

Au nord: CIRRUS CI/CG, siège politique, haut lieu de rassemblement en cas d’événements majeurs ou de code rouge. Les bâtiments sont particulièrement technologiques et luxueux.  

A l'est : CUMULUS CU/CG, zone commerciale et industrielle où l'ensemble de la cité se fournit et échange en ressources alimentaires, éléments de la vie quotidienne et besoins divers et variés. C'est très animé et populaire. On y trouve de tout et on y croise tous les milieux sociaux.

Au sud est: NIMBUS NI/CG, zone résidentielle qui contient les habitations, un centre de soins, un grand marché et une énorme bibliothèque, archives de tous les savoirs de l'ancienne civilisation humaine. C'est le plus gros quartier de CG, qui a lui seul occupe le tiers du territoire.

Au Nord-Ouest: STRATUS, zone d'ingénierie, de recherche, de développement technologique où tous les laboratoires de recherche siègent. Ils ont permis la création d'un centre de retraitement des déchets pour les transformer en ressources énergétiques. On trouve à leur périphérie de grands bâtiments industriels et de grands hangars.

A l'ouest : NEBULA NE/CG, zone militaire et laboratoires militaires infranchissables près de l'unique brèche qui mène à la surface. On ne voit pas grand chose de l'extérieur, cela ressemble a de gros bunkers.

Enfin, le poumon de la cité : la zone de réserve naturelle ZONE-R ZR/CG interdite aux civils.



Organisation

Chaque citoyen de CG est identifié grâce à son ADN, qui affiche sa carte d'identité: problèmes de santé physiques et mentaux, fonction dans l'état, antécédents juridiques...

Chacun a une fonction précise et est affecté a un poste en fonction de son potentiel, de ses prédispositions et facultés indiquées sur sa carte ADN. La médiatrice de la tour d'argent (la grande bibliothèque, tour immense et imposante située à Nimbus) pose son verdict quand à la fonction de chacun. C'est la grande juge du destin de chaque habitant, protégée par le siège de Cirrus, et chacun n'a d'autre choix que de lui faire confiance. On ne sait que peu de chose sur cette matrice, si ce n'est qu'elle existe depuis plus de 400 ans, alors que l'espérance de vie d'un humain moyen en l'an 5000 est de 150 ans. Elle possède en elle tout le savoir de la bibliothèque et ses connaissances de l'ancienne civilisation dépassent de loin celles de toute la population actuelle de CG. Elle  s'exprime souvent avec des citations anciennes:

«  La connaissance de l'être humain est la base de tout succès » (Charlie Chaplin).

«  Est tu sûr que cette légende soit la vraie ?  Qu'importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m'aide à vivre,  à sentir que je suis et ce que je suis ! » (Charles Baudelaire)

Elle n'a cependant aucunement les pleins pouvoirs de décision sur ce qui se passe au siège de CG, ses fonctions sont de stocker, d'archiver, de protéger et promouvoir les connaissances de l'ancienne civilisation.  Elle détermine également le potentiel renfermé en chacun des citoyens de CG. Elle est matérialisée sous forme de femme diaphane et s'adresse souvent à nous via les affichages numériques de la cité.



Cirrus est le chef de la cité. Il a le dernier mot sur les projets organisés au sein de CG. Des réunions hebdomadaires sont programmées ente les 5 chefs des zones pour faire le point sur les avancements des projets de chaque quartier. Toute entreprise doit être signalée exposée et validée par le siège avant d'être mise en place. Voici quelques projets évoqués dans l'histoire:

Projet "Libris": réédition en version papier des données restaurées et stockées numériquement au coeur de la bibliothèque.

Projet "Enfants des Ruines": En effet certains humains destinés à combattre en surface donnent naissance à des enfants. Ce qui est impossible puisqu'ils sont normalement stériles... Des brigades sont envoyées pour les chercher et les intégrer à Nebula. En raison de leur code génétique peu stable a cause des agents toxiques des Deachers, ils sont condamnés à subir des tas d'expériences en laboratoire...

Projet "Cyan": le dernier projet en date, il s'agit du lancement de fabrication en série des drones traqueurs de Deachers pour faciliter les combats en surface. Ils sont couplés de tenues spéciales pour les brigades d'exploration.


Ressources

La principale ressource est l'énergie généré par l'arche. A elle seule, elle alimente en énergie solaire le ciel artificiel de CG, ce qui pompe à 50% ses capacités. La cité ayant triplé de volume en 1000ans, on commence à se demander comment faire pour obtenir davantage d'énergie et de ressources. Cette énergie permet de faire fonctionner le poumon de la cité: la grande forêt centrale. Un arc géant qui l'entoure, contrôle le bon fonctionnement de son écosystème. Autour, des champs de culture agricole nourrissent la population. Les animaux élevés en forêt alimentent la population en viande mais elle ne peut être acquise que par les plus riches car c'est une denrée extrêmement chère. Le reste de la population se nourrit d'aliments de synthèse élaborés en laboratoire à Stratus. L'eau issu du lac artificiel permet d'alimenter la forêt et d'irriguer les champs. C'est grâce aux avancées technologiques de SRTATUS que l'apport en eau a considérablement augmenté depuis 750ans, car l'énergie de l'arche permet de générer de l'H20 en laboratoire. Depuis ce temps, un projet nommé  « Aquosus » a permis de réintégrer le poisson d'eau douce et il est désormais possible de s'en nourrir, mais il est encore plus onéreux que la viande. Les algues et autres végétaux sont un peu plus accessibles. Mais la grande spécialité de CG reste l'alimentation de synthèse.

Technologie

Il est plus facile de concevoir numériquement que biologiquement à CG. Le secteur digital est considérablement développé par rapport aux productions de nature organique.

NEBULA, la zone militaire contient un laboratoire de recherche privé sur l'ADN.
Des équipements pointus se développent en matière d'armement mais les Deachers développant toujours une parade contre les projectiles, NEBULA est en constante recherche de l'arme ultime. C'est donc au service de ce combat biotechnologique que CG consacre sa principale activité.

STRATUS est la zone civile qui contient un laboratoire destiné à faire vivre la population de CG: recherches en agroalimentaire de synthèse, infrastructures intelligentes, retraitement des déchets, médecine, études sur le paysage urbain... Ces recherches sont transparentes et ceux qui y travaillent ont une vie de famille à NIMBUS, contrairement à ceux qui travaillent au laboratoire de NEBULA. Il n'y a strictement aucune fuite et tous les chercheurs de NEBULA naissent et meurent dans son enceinte.

Les transports sont assez efficaces: une zone de transport fluvial est réservée aux charges lourdes et imposantes, le reste est véhiculé sur les routes aériennes qui desservent chaque quartier. Il n'y a pas de frottement entre les véhicule et les routes, car ils fonctionnent par electro aimants. Il n'y a que le personnel de NEBULA qui a le droit de se déplacer hors des routes, notamment en motos indépendantes. Le reste des véhicules appartient à la cité et selon les reliefs il y a majoritairement des télécabines faisant office de transports en commun. Il est également possible de se déplacer à bicyclette antigravitationnelle au sol, ou en exo-chausses. Pour les plus aisés, il est possible de se déplacer sur les routes piétonnes électro aimantées avec des sièges, prévus à cet effet. Il suffit de se pencher plus ou moins en avant pour régler la vitesse d'accélération ou de freinage.


Culture

CUMULUS, la zone commerciale grouille de tout ce qui est vendable. C'est la zone la plus fréquentée par les habitants, on y trouve de tout; du bric à brac inutile au denrées rares en passant par des outils et matériaux de toutes sortes afin d'améliorer la vie du quotidien. Les plus riches ne le sont pas par rapport à leur statut professionnel, mais le sont par la force de leur implication dans la communauté de CG. Plus ils donnent de leur personne dans leur fonction, plus ils sont récompensés. Leur salaire est donc considérablement variable en fonction du niveau d'implication. Les plus pauvres sont donc montrés du doigts car considérés comme fainéants ou incapables. Ces derniers se sont retrouvés déconnectés du réseau de fonction d'état et vivent de commerce hors la loi ou de mendicité dans la zone de STRATUS. Les plus riches sont considérés comme exemplaires et gagnent en notoriété. L'argent est virtuel et ne peut être volé. Il est crédité ou retiré sur la fiche d'identité numérique depuis la centrale à CIRRUS qui évalue l'évolution de chaque citoyen au quotidien. Cette fiche est biologiquement intégrée dans le corps de chaque citoyen et se greffe à leur ADN. Il est donc impossible d'usurper ou de dupliquer une identité. Pour acheter quelque chose, il suffit de toucher la personne pour faire entrer l'ADN des deux fiches en contact, et la transaction s'effectue instantanément selon l'accord préalable. Le contrat est moral et ce qui est dit ou pensé est enregistré et comparé afin de valider l'accord entre les deux partis. Les archives de contrat sont stockées au siège en cas de litige. Hélas ce système n'est pas sans failles et le marché noir existe, qui se fait sans contact physique. Ainsi, souvent les gens qui portent des gants sont suspectés de fraude. Les plus ingénieux trempent leur mains voire leur corps entier dans un bain de liquide plastique et lisse la peau d'une couche synthétique invisible afin d'éviter tout contact.

Comme le contact physique permet les contrôles, il est difficile d'échapper à la justice en cas de bagarre ou d'agression sexuelle. En revanche certains « déconnectés » vendent leurs services pour résoudre les règlements de compte de leur clients contre de la nourriture ou des butins divers. En parallèle, le marché du visuel s'est beaucoup développé. L'achat de femmes synthétiques non organiques de type « Lady Dolls » est de plus en plus répandu afin d'échapper au contrôle des ADN communicants. Des oeuvres d'arts ultra réalistes représentant des femmes se vendent comme des petits pains sur les marchés, de même que certaines femmes vendent leurs services « sans contact » contre des butins. Elles peuvent poser toute une journée dans un salon pour le bon plaisir du client. Des gérants ont trouvé cette niche très lucrative et dans les bas quartiers de CUMULUS on retrouve plusieurs réseaux de services « sans contact » de ce type.

Concernant la nourriture, certains disent vendre des mets 100% naturels alors qu'il s'agit en fait de synthétique. Des brigades de lutte anti-fraude provenant de Cirrus arpentent ainsi les rues de Stratus et traquent les services sans contact et les ventes frauduleuses. Ce quartier très animé est dangereux la nuit pour les humains biologiques (nuit artificielle).



Dans le quartier de NIMBUS, la population y est logée. Les appartements (couples ou avec un enfant) ou maisons (familles nombreuses) appartiennent à l'état et personne ne peut se déclarer pleinement propriétaire des lieux. CIRRUS fait déménager les familles dont les enfants ont grandi ou qui viennent d'avoir des enfants, qui se sont séparées ou formées, pour que chaque situation corresponde à chaque habitat. La propriété personnelle n'existe pas et c'est dans la culture de chacun depuis 900 ans. Du coup l'appropriation des lieux réside dans la personnalisation des styles intérieurs, de la décoration et de l'habillement. Les riches décorent avec de vrais tableaux et tapisseries, alors que les pauvres se contentent de projections numériques murales. Des publicités numériques arpentent les rues dans tous les sens et s'affichent sur les façades extérieures des maisons. Des familles se plaignent de pollution visuelle. Des voyous font des tags numériques au laser sur les murs ou les télécabines et il faut reponçer les surfaces pour les effacer. Voilà la culture de l'image développée à CG, dans cette société ou le contact subit le contrôle.


Mouvances et groupes :

La population est composée de 2 classes sociales :
1) Les humains biologiques, surnommés "les Bios" par les humains synthétiques. Les Bios sont les plus préservés et les plus précieux.
2) Les humains de synthèse surnommés "les Synthés" par les Bios, qui ont pour tâche d'assurer la bonne santé de la population biologique et leur assurer un bon confort de vie. Ce sont eux qui s'occupent également du développement de la civilisation biologique et de ses avancées technologiques.

Puis il y a les androïdes et autres engins programmés, qui s'occupent des tâches non intellectuelles.



[à suivre...]
avatar
Diane d'Esposito
Admin

Messages : 223
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://www.corpusgenesis.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum